Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Que faire si votre enfant n’aime pas aller à l’école ?

Que faire si votre enfant n’aime pas aller à l’école ?

vendredi 12 mars 2010

L’enfant n’aime pas l’école parce qu’il n’aime pas la maîtresse

Les raisons pour lesquelles un enfant ne veut plus se rendre à l’école peuvent être multiples. Dans tous les cas, il faut essayer de comprendre ses motivations et les problèmes qu’il évoque pour tenter d’agir en conséquence. Si l’école est devenue pour votre enfant un repoussoir, il faut le rassurer autant que possible. Pour ce faire, raisonnez-le de manière à ce qu’il puisse comprendre l’importance de cette institution. Expliquez-lui que grâce à l’école, il peut apprendre de nouvelles choses, se faire des amis, etc. Faites-lui savoir que l’école est un monde qui lui appartient, sans les parents pour le surveiller et que tous les enfants sont obligés d’y aller, sans exception.

Si votre enfant vous avoue que c’est sa maîtresse qu’il n’aime pas, demandez-lui de vous expliquer pourquoi. Soyez attentif à ce qu’il vous dit, car son appréhension peut venir d’une simple punition, d’une expérience malheureuse, etc. Il se peut que les attentes de votre enfant ne puissent tout simplement pas s’accommoder avec celles du rôle de la maîtresse. Dans ce cas, il devra accepter et comprendre son statut d’élève, le temps d’assimiler que l’enseignante n’est pas une deuxième maman, et qu’elle est présente pour instruire et non pour se montrer aimante. Si par contre, après vérification, vous vous rendez compte que le problème vient bien de la maîtresse, inutile de dramatiser, expliquez-lui que l’année prochaine sera meilleure.

Votre enfant n’aime pas l’école, il a du mal à s’intégrer

Ce qui angoisse surtout les parents c’est quand leur enfant leur avoue qu’il appréhende l’école parce qu’il n’a pas d’amis. En premier lieu, prenez un peu de recul et réfléchissez de votre côté aux raisons probables de cette situation. Peut-être que votre enfant manque de confiance en lui, qu’il se défend de cette manière, qu’il est très timide, qu’il est harcelé…. Au lieu de l’encourager directement à être plus expansif et à aller vers les autres, agissez par petites doses. Organisez des sorties où il pourrait nouer des relations avec d’autres enfants de son âge ou invitez les élèves de sa classe chez vous pour un goûter. L’aide d’un psychologue peut également s’avérer précieuse.

Il se pourrait par ailleurs que votre enfant présente des difficultés d’apprentissage à l’école et qu’il vous appartienne, avec l’aide de la maîtresse et d’un pédopsychiatre de les identifier. Parfois, les enfants surdoués ne sont pas à l’aise dans leur classe, il considère le temps passé à l’école comme inutile et peu instructif. Ils s’ennuient avec leurs camarades avec qui ils ne partagent pas de centres d’intérêt. Mais peut-être que votre enfant connaît d’autres difficultés, au-delà de la simple adaptation. C’est le cas, la plupart du temps, des enfants souffrant d’une dyslexie, d’une dysorthographie, d’une hyperactivité, d’une dyspraxie, etc. Par ailleurs, planifiez des activités avec votre enfant à la maison et prévoyez également des moments où il peut jouer, rêvasser, s’ennuyer… seul.

Répondre à cet article