Accueil > Le soutien scolaire par niveaux > Le soutien scolaire en primaire > Soutien scolaire, comment aider votre enfant à réussir la première (...)

Soutien scolaire, comment aider votre enfant à réussir la première ?

mercredi 9 mars 2011

Faire appel à des professionnels en la matière

La première est une classe déterminante, car les notes sont prises en considération par l’Université du choix de l’élève. Eh oui, il ne faut pas attendre la terminale pour avoir de bonnes notes. Que l’élève soit en premier L, en première S, ou en première ES, toutes les notes comptent et feront partie intégrante de son dossier scolaire. Durant toute l’année scolaire, il est primordial de garder un bon niveau dans toutes les matières. Pour aider votre enfant à améliorer ses résultats solaires ou pour perfectionner ses capacités intellectuelles, mieux vaut prendre rendez-vous chez un centre de soutien scolaire de votre choix.

Même si l’élève obtient des résultats satisfaisants, il faudrait néanmoins intervenir pour qu’il puisse garder ce même niveau. L’organisme de soutien scolaire de votre choix lui proposera ainsi un professeur adéquat pour l’assister. Chaque soutien sera différent pour chaque élève. En l’occurrence, les objectifs sont divers, notamment une remise à niveau, un perfectionnement ou encore l’acquisition d’une technique de révision afin de mieux préparer les examens. Par le biais d’une première séance, le professeur fera un point avec l’élève sur tous les problèmes rencontrés au lycée. Ils détermineront ainsi ensemble le programme d’étude à respecter durant les cours particuliers.

Faire appel à des cours particuliers à l’appui

La plupart des organismes de soutien scolaire proposent des cours particuliers que ce soit à domicile ou dans un endroit déterminé par le centre, suivant les préférences des parents et de l’élève. Par ailleurs, la durée d’une séance est de deux heures en moyenne. Il est à noter que le soutien scolaire pour lycéen est plus intensifié que celui pour collégien, étant donné que le principal objectif est de préparer l’élève aux épreuves de Baccalauréat. Deux séances par semaine constitueraient alors la fréquence moyenne afin de bien atteindre les objectifs fixés.

Les séances permettront d’évaluer les connaissances acquises de l’élève durant les cours. Le professeur lui montrera comment stimuler davantage ses connaissances, en l’apprenant à rédiger une fiche de synthèse. Eh oui, la plupart des élèves estiment qu’il suffit d’apprendre ses notes en cours. Cependant, il faudrait tout reprendre point par point et faire des résumés afin d’aiguiser ses connaissances. En outre, pour bien vérifier que les leçons sont bien assimilées, le professeur lui donnera des exercices types, toujours dans l’optique de stimuler ses capacités intellectuelles. Enfin, l’élève bénéficiera de précieux conseils qui lui permettront d’élargir au maximum son champ de connaissances et d’aiguiser son esprit critique.

Répondre à cet article