Accueil > Réglementation et réductions d’impôts > Soutien scolaire et bénévolat

Soutien scolaire et bénévolat

samedi 5 septembre 2009

Soutien scolaire et bénévolat

Pour soutenir les enfants nécessiteux dans leurs scolarités, de nombreux organismes publics et privés bénévoles proposent des soutiens scolaires entièrement gratuits, que ce soit dans le cadre d’une aide aux devoirs, ou d’une remise à niveau. Ces établissements sont souvent localisés dans les maisons et les foyers du quartier, ou encore dans les MJC. Même si beaucoup d’entre eux manquent de moyens financiers, ils mettent gratuitement à disposition des élèves des encadrements et des supports pédagogiques, pour aider ceux-ci à remédier aux problèmes et difficultés rencontrés en classe, comme se perfectionner en mathématique par exemple.

Le corps enseignant est souvent composé de professeurs en activité ou retraité, des étudiants, des conseillers pédagogiques, ou tout simplement des mères de famille. Les séances se déroulent généralement en groupe par le biais d’ateliers ou de cours intensifs collectifs. En dehors de ces soutiens pédagogiques, certains de ces établissements mettent également à la disposition des élèves des bibliothèques et des lieux d’études, pour que ceux-ci puissent travailler au calme.

L’ESA : organisme de soutien scolaire bénévole

« Tous les enfants ont droit à la même chance », c’est le credo de l’ESA. Fondée en 1969 par Françoise Paul-Dauphin, l’Entraide Scolaire Amicale est l’un des plus grands organismes de soutien bénévole français. Se proposant d’épauler gratuitement, les élèves nécessiteux, en difficulté scolaire, cette association apolitique est déjà présente dans toutes les grandes villes de la France. Les fonds de fonctionnement de l’organisme sont issus de parents, ainsi que de donateurs généreux. Les enseignants et les conseillers pédagogiques sont tous quant à eux des bénévoles et des volontaires engagés.

Riche de ses quarante années d’expérience, l’ESA ne se fixe pas comme vocation de se substituer aux cadres et aux programmes scolaires, mis en place par l’Éducation nationale. Dans sa lutte dans le décrochage et l’échec scolaire, l’association essaye d’apporter à chaque un soutien scolaire personnalisé, pour inculquer à l’enfant une méthodologie de travail et un mode de raisonnement logique. Pour un élève, la fréquence des cours est généralement d’une heure par semaine.

Répondre à cet article