Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > Un logiciel de suivi des élèves bientôt en place

Un logiciel de suivi des élèves bientôt en place

mardi 22 juin 2010

« Suivi de l’orientation », le logiciel qui prévient le décrochage scolaire

Déjà intégré dans le système scolaire québécois, un logiciel permettant de répertorier les élèves susceptibles de décrocher va arriver en France. Appelé SDO ou « Suivi de l’orientation », ce nouveau logiciel servira à repérer à l’avance les collégiens et lycéens qui pourraient éventuellement quitter l’école sans diplôme. Selon le ministère de l’Éducation nationale, ce système sera mis en place progressivement au sein des établissements concernés à partir du mois de mai 2010. L’objectif est d’intégrer le programme au sein de tous les collèges et lycées français au plus tard au deuxième trimestre 2011.

Mais avant sa mise en place, le « Soutien d’Orientation » devait avoir l’aval de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Ce qui est chose faite puisque la Cnil vient de donner son feu vert pour la mise en place de ce logiciel. Les personnes concernées (parents et élèves) seront donc informées de cette nouvelle disposition lors de l’inscription des élèves dans un établissement utilisant ce système. Notons que cette initiative fait suite à l’annonce du président Sarkozy, lequel a affirmé vouloir lutter contre le phénomène de décrochage scolaire, lors d’une déclaration faite en septembre 2009.

Le fonctionnement du logiciel « Suivi de l’orientation »

Selon les chiffres officiels, près de 150 000 élèves quittent l’école sans avoir de diplôme en France. Devant ce constat alarmant, le ministère de l’Éducation nationale a conçu le logiciel SDO à l’instar des programmes préventifs du décrochage scolaire qui connaissent un succès au Canada. En pratique, le SDO répertoriera toutes les informations qui pourraient donner un indice sur l’éventuel désintérêt de l’école chez l’élève. Ainsi, peuvent figurer dans le dossier de l’élève son identité, ses coordonnées, un compte-rendu synthétique de ses entretiens avec la personne qui se charge de son suivi et bien d’autres éléments qui peuvent informer de son intérêt pour l’école et son assiduité.

Par ailleurs, le logiciel aura pour rôle de signaler les responsables du suivi pédagogique dès qu’un décrochage scolaire se fait sentir, et ce, en vue de faire baisser le nombre d’élèves qui abandonnent prématurément le collège et le lycée. Bien que ce logiciel SDO parte d’une bonne initiative, d’aucuns redoutent l’utilisation des données personnelles des élèves. À juste titre, le ministère a anticipé les critiques en affirmant que l’accès aux informations dans ce programme sera strictement limité. De plus, les renseignements ne pourront être transmis à d’autres administrations. L’on notera que les informations saisies dans ce logiciel qui traite le décrochage scolaire y seront conservées pendant deux ans.

Répondre à cet article