Accueil > Les activités parascolaires > L’apprentissage du tri sélectif aux enfants

L’apprentissage du tri sélectif aux enfants

vendredi 28 mars 2014

Le concept du tri sélectif

Le tri sélectif est une méthode utilisée pour séparer les déchets domestiques en fonction de leur catégorie. Cette opération consiste à éviter que les déchets non recyclables ne soient jetés avec les déchets recyclables ou biodégradables. L’objectif final est de réduire la consommation de matières premières telles que le pétrole, l’eau ou encore le bois. En récupérant ce qui peut l’être, il est possible de redonner une seconde vie aux objets en les réutilisant ou en les détournant. Sur le plan fiscal, il offre l’opportunité de bénéficier d’une réduction d’impôts sur les ordures ménagères.

L’Éducation nationale, instigatrice des méthodes d’apprentissage

Le tri sélectif n’est pas acquis. Nous avons pris de mauvaises habitudes au fil du temps. La sensibilisation des plus jeunes est une façon de promouvoir la protection de l’environnement et une prise de conscience aux gaspillages. L’Éducation nationale est l’initiatrice de cette démarche. Les enfants sont attirés par la nouveauté. Ils sont ouverts à tout changement et sont ainsi les meilleurs ambassadeurs du tri. Par leur conviction et leur adhésion à la cause environnementale, ils arrivent à motiver leurs parents à suivre leurs pas.

Apprendre par les jeux

Le tri sélectif se comprend mieux lorsqu’elle est apprise de manière ludique. Un ambassadeur du tri est invité dans des classes de maternelles au CM2 pour expliquer le concept à travers divers jeux. Quizz, jeux de l’oie, basket poubelle ou encore concours de dessin ou de sculpture à partir de déchets recyclables permettent aux enfants de mieux comprendre le principe. Ils sont ainsi en mesure de différencier les différents déchets et leurs réutilisations possibles.

Les autres types de déchets

Le tri sélectif ne concerne pas uniquement les déchets de petite taille. Les enseignants font comprendre aux enfants que les meubles trop vieux ou trop encombrants, ou les produits dangereux tels que l’huile de vidange ou les médicaments sont aussi concernés. Ils ne sont pas déposés dans les poubelles de tri, mais repris par les pharmacies ou les déchetteries. Lorsque le principe est bien assimilé par les enfants, les parents finissent par s’y mettre également.

Le tri sélectif dans les communes

Plusieurs communes encouragent les foyers à appliquer le tri sélectif. C’est le cas en Bretagne, considérée comme championne du tri sélectif en France. Mais la pratique ne se limite plus aujourd’hui aux particuliers. Conscientes de l’importance de réduire leurs déchets, les entreprises s’engagent également dans cette voie en installant des bacs de différentes couleurs dans leurs locaux. Cela permet aussi d’encourager les adultes à se mettre au tri sélectif sur leur lieu de travail.

Répondre à cet article